Des nouvelles du renard blessé retrouvé dans un magasin bio de Flagey

Ce lundi 21 décembre, un renard blessé s’est réfugié dans le magasin bio Dolma près de la place Flagey à Ixelles. La presse s’en est fait l’écho. Il a été pris en charge par la Ligue Royale belge de Protection des Oiseaux (et de la faune sauvage). Bulletin de santé.

Le renard est blessé par morssures à l’oreille et à la queue. Ces morssures ont été données par un autre renard ou un chien. Les plaies sont très infectées. Cela signifie qu’il a été mordu plusieurs jours avant de se réfugier dans le magasin. Il devra malheureusement être amputé d’un petit bout de queue.

Après quelques semaines de revalidation, il pourra être relâché à proximité d’Ixelles (dans le Bois de la Cambre ou la Forêt de Soignes). Son amputation ne devrait pas l’handicaper pour courir ou chasser. Ouf !

Il aurait pu moins bien tomber. Dans un magasin bio, on aime les animaux ! Un grand merci aux employés du magasin Dolma et aux équipes d’intervention.

Il a en effet été pris en charge par les pompiers qui l’ont directement amené au Centre de Soins de la faune sauvage la Ligue Royale Belge de Protection des Oiseaux. Le protocole d’intervention est rodé entre la Commune, les pompiers, la Police, certaines associations et la Ligue.

La Ligue Royale Belge de Protection des Oiseaux, comme son nom ne l’indique pas, soigne tous les animaux sauvages : oiseaux, renards, hérissons, reptiles, écureils, etc. Et aussi les animaux exotiques en détention illégale saisis. Le Centre de Soins est une véritable clinique vétérinaire avec salle d’opération. Il a été mis sur pied il y 35 ans dans les anciens locaux de Veeweyde à Anderlecht. Chaque animal a son régime alimentaire, son espace et ses conditions de vie propres (par exemple les hérissons doivent rester dans le noir car il s’agit d’animaux nocturnes). Les oiseaux bénéficient de volières d’envole pour réhabituer leurs ailes à voler.

Cette année, la Ligue a recueilli plus de 3.000 animaux blessés : c’est un record (2.600 en 2019). En raison du confinement, les gens se sont davantage promené en forêt ou dans leur jardin et on découvert plus d’animaux blessés. Ixelles est la quatrième commune de Belgique d’où proviennent les animaux (environ 260 en 2020) derrière la Ville de Bruxelles, Anderlecht (où est situé le centre de soins) et Uccle (vaste commune verte). Cela veut dire que les Ixellois-es sont très attentifs et sensibilisés à la cause animale. Nous les en remercions.

C’est pourquoi, cette année la commune d’Ixelles intensifie son partenariat avec la Ligue. L’Echevinat du Bien-être animal a majoré son subside annuel.

photos (c) Anaïs Camus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :