Et le Prix ixellois du Patrimoine est attribué à….

Ce mardi 16 mars 2021, l’Echevin du Patrimoine a décerné au nom du Collège d’Ixelles les prix 2020 de restauration du Patrimoine. Cette première édition du prix récompense deux artisan.e.s pour leur travail exceptionnel.

Ferronneries, menuiseries, sgraffites, moulures, vitraux… Le savoir-faire des artisan.e.s contribue à maintenir notre patrimoine. Ces métiers, en voie de disparition et souvent méconnus, méritent pourtant toute notre attention.

Le jury, présidé par Mme Jacinthe Gigou, ex-Directrice d’Arkadia était composé d’historien.ne.s de l’art représentant.e.s de la Commission Royale des Monuments et Sites, Urban Brussels, Homegrade et de l’ERU.

Premier Prix : Madame Sylvia Sepulchre

Mme Sylvia Sepulchre, artisane peintre-décoratrice, remporte le premier prix pour son ouvrage dans un immeuble Beaux-Arts de l’avenue des Klauwaerts (étangs d’Ixelles). Mme Sepulchre a conçu la décoration murale intérieure du salon en réalisant des éléments décoratifs rehaussés à la feuille d’or sur fond noir.

Il y a une trentaine d’années Sylvia Sepulchre, historienne de l’art, s’est lancée dans la restauration et la décoration après ses études en faux bois et faux marbre au prestigieux Institut Supérieur de Peinture de Bruxelles Vanderkelen-Logelain. Elle a enrichi ses connaissances des techniques décoratives en suivant des formations notamment au Centre des Métiers du Patrimoine à la Paix-Dieu et à l’INFAC.

Le travail de la chaux ainsi que les techniques de dorure constituent son savoir-faire. Elle a à son actif une centaine de chantiers tant en Belgique qu’à l’étranger, souvent en collaboration avec Céline Nassaux.

Prix spécial : Monsieur Paul Mariën

Un prix spécial est attribué à M. Paul Mariën, artisan ascensoriste, pour l’ensemble de sa carrière.

A l’âge de dix-sept ans, M. Mariën doit reprendre l’entreprise d’ascenseurs de son père, suite au décès de ce dernier. Les tableaux électriques, les bobines de câbles en acier, les anciennes cabines d’ascenseurs ouvragées, aux grilles en bois ou métalliques, il les connaît par cœur. Il assure leur entretien depuis plus de soixante-deux ans.

Les ascenseurs historiques constituent des éléments magistraux de notre patrimoine immobilier. Ils n’en sont pas moins menacés par les différentes obligations de mise aux normes de sécurité. Attentif à cette problématique, Paul Mariën s’engage dès 2004 dans l’étude et dans la mise en pratique de ces nouvelles exigences. Une centaine d’ascenseurs historiques en Belgique, dont une vingtaine sur Ixelles, ont été entretenus par ce passionné. Paul Mariën a également transmis pendant plus de dix ans son savoir-faire à des jeunes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :