Modérer la vitesse des trams, absolument !

La Commune d’Ixelles soutient le développement du tramway. Cependant, sur certains axes (Derby, Pesage, Hippodrome), les vitesses pratiquées sont excessives et dépassent souvent le 30km/h. Ixelles demande à la STIB de veiller à modérer la vitesse de ses véhicules pour mieux les intégrer dans la ville et les faire accepter par la population. Les échevins De Reusme (Travaux) et Rouyet (Mobilité) ont rencontré les responsables de la direction tram de la STIB pour faire passer ce message et essayer de dégager des solutions.

Ixelles reconnait tous les avantages du mode tram par rapport aux bus : confort, grande capacité, véhicule non polluants. Mais elle ne pourra pas continuer à soutenir le développement du réseau si la STIB ne contribue pas à mieux intégrer les trams dans les quartiers denses, en particulier là où les véhicules ne circulent pas en site propre.

La STIB le rappelle régulièrement, le tram n’est pas soumis au Code de la Route. Il ne doit pas respecter les limitations de vitesses et les priorités de droite. Cependant, en raison de son énergie cinétique qui dépend de sa masse (39 tonnes pour tram 3000), le tram peut constituer un danger mortel en cas d’accident. Dans la mesure où l’énergie cinétique augmente de manière exponentielle en fonction de la vitesse, il est essentiel de maintenir cette dernière sous le 30 km/h ou 20km/h dans les rues étroites.

Outre, l’insécurité routière, la vitesse élevée peut localement provoquer des vibrations dans les maisons, surtout quand il s’agit d’un vieux tram 2000 connu pour ses nuisances vibratoires.

Dans le cadre de l’instruction du permis d’urbanisme pour le réaménagement de l’avenue de l’Hippodrome – voirie étroite où est située le dépôt de trams – la Commune d’Ixelles a exigé en Commission de concertation que soient prévus des dispositifs pour contrôler la vitesse des trams (20 km/h à cet endroit). Le chantier de l’avenue est en cours de finalisation.

Les échevins De Reusme et Rouyet ont rencontré la Direction Tram de la STIB pour lui demander de mener un travail de sensibilisation, de contrôle et, le cas échéant, de rappel à l’ordre vis à vis des wattmans qui auraient une conduite inappropriée à l’environnement urbain. Etaient visées en particulier les longues lignes droites sans carrefours comme dans le bas de l’avenue de l’Hippodrome (tronçon qui ne fait pas partie du permis) sur lequel circulent des trams en directions ou au départ du dépôt et l’axe Pesage-Derby à Boondael où circulent les lignes 25 et 8.

A propos des vibrations, la Commune a demandé une étude des vibrations après le chantier de l’avenue de l’Hippodrome. Etude qui sera menée par un bureau indépendant. Et sur l’avenue du Derby, la STIB a effectué des travaux de meulage afin de réduire les frottements et les vibrations.

Enfin, rappelons que dans divers avis relatifs au Plan Good Move ou au Plan d’Aménagement Directeur Delta-Herrmann Debroux, le Conseil communal d’Ixelles a systématiquement demandé que soit étudiée une délocalisation du dépôt de trams de l’avenue de l’Hippodrome, en tout ou partie. Le développement des sites Delta et la reconversion des casernes pourraient constituer des opportunités en la matière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :