Un nouveau Plan de Stationnement pour Ixelles

Le Conseil communal a adopté le 24 mars 2022 le nouveau Plan d’Action Communal de Stationnement (PACS) ainsi qu’un réglement-redevance fixant les tarifs des divers cartes de dérogation (cartes riverains, professionnelles, etc.).

Le plan détermine notamment de nouvelles zones à horodateurs ainsi que les horaires du stationnement payant. Il vise la cohérence territoriale et a été élaboré en coordination avec les communes riveraines. Il ouvre la posibilité de délivrer des cartes professionnelles avec un système original de quotas, élargit le régime des cartes de visiteurs et intégre les emplacements de recharge de voitures électriques, les voitures partagées Cambio, les emplacements PMR, etc.

Le projet de plan a été mis à l’enquête publique du 23 juillet au 31 octobre 2021. Les habitants, les commerçants, les professionnels, les navetteurs, les communes riveraines, les grandes institutions (ULB/VUB, Flagey, Parlement européen…) ainsi que Parking.brussels et la Région ont été invités à réagir dans ce cadre.

Le précédent Plan de Stationnement d’Ixelles datait de 2017. Il est de bonne politique d’évaluer et éventuellement revoir les plans de stationnement tous les 5 ans car le contexte change rapidement. A Ixelles, la situation a beaucoup changé ces dernières années : un plan de circulation spécifique a été élaboré pour le Nord de la commune (dont la mise en semi-piétonnier de la chaussée d’Ixelles) et la gestion du stationnement a été confiée à Parking.brussels, le nombre de cyclistes et de voitures partagées a explosé, les premières demandes de bornes de recharge électrique ont été installées et le covid a modifié beaucoup d’habitudes.

Objectifs et réponses du nouveau Plan de stationnement

Intégration de la stratégie ixelloise dans une vision régionale :

Il est fondamental de s’inscrire dans un projet régional pour la gestion du stationnement et ne plus avoir 19 visions différentes. C’est pourquoi, Ixelles s’inscrit résolument dans le cadre du projet d’Ordonnance stationnement du Gouvernement Régional (notamment en respectant les minima des tarifs préconisés par le projet d’arrêté).

Garantir la cohérence territoriale

En harmonisant et simplifiant les couleurs de zones, les tarifs, les horaires avec les communes riveraines. En particulier, il fallait suprimer les malheureux effets de frontière. Par exemple, quand on observe deux tarifs de stationnement différents dans une même rue située sur deux communes. Cet exercice ne fut pas facile dans la mesure où Ixelles a 7 communes riveraines ! Parmi celles-ci, la Ville de Bruxelles qui coupe Ixelles en deux au niveau de l’avenue Louise. Autre difficulté : tenir compte des plans actuels des communes mais aussi de leur volonté de changements futurs.

o Horaires des horodateurs (choix : 21h en zone grise comme la Ville de Bruxelles pour éviterle report depuis l’avenue Louise et donc protégerles habitants, jadis 20h30)
o Types de zones (zone grise le long de l’avenue Louise comme la Ville de Bruxelles, zone verte dans le quartier Brugmann-Molière comme à Uccle, zone bleue rue des Brebis comme à Watermael-Boitsfort)
o Tarifs des cartes riverains (choix : 25€ comme Etterbeek pour la 1ère carte)

Donner la priorité aux habitants :

En maintenant un prix très bas pour la première carte riverain. On passe de 15 à 25€ (soit 2€ par mois). NB : le tarif de 15€ n’avait plus été indexé depuis 2014

Dissuader la possession de plusieurs véhicules :

En augmentant le prix de la seconde carte riverain par ménage de 50 à 200 €

Donner le plus de chance posible aux riverains de trouver une place de stationnement à proximité de leur domicile :

En agrandissant les zones à horodateurs et ainsi dissuader les voitures ventouses (des véhicules de navetteurs qui restent garés toute la journée sans bouger).

Augmenter la rotation dans les noyaux commerçants :

Plus de rotation, c’est plus de places libres par heure. Instauration de nouvelles zones rouges rue de la Paix, chaussée de Wavre, place du Châtelain (zone rouge = rotation maximale par une tarification élevée et les cartes de dérogation ne sont pas d’application). NB : le premier 1/4h reste gratuit.

Soutenir l’activité économique :

nouveauté, les cartes de dérogation pour les professionnels qui ont besoin de leur véhicule pour leur activité. On pense aux artisans ou certains commerces par exemple (une carte max par établissement)

– Soutenir les enseignants : On pense en particulier aux jeunes profs non-nommés qui donnent cours dans plusieurs écoles (un quota sera fixé par établissement scolaire et les cartes ne seront octroyée que si l’école réalise un « plan de déplacement scolaire »)

Gérer la pénurie et éviter la saturation : en instaurant un principe de quotas pour les cartes professionnelles (1200 places max pour les professionnels et 600 max pour les enseignants), comme à Amsterdam (10% du total de cartes riverains)

– Faciliter le déplacement des personnes handicapées ; encourager les voitures partagées et les taxis, qui diminuent la demande de stationnement ; organiser l’accueil des poids lourds et des autocars ; organiser les aires de livraisons ; organiser le stationnement des nouveaux modes de déplacement (engins de déplacement, vélos partagés en free floating, …).

– Dissuader en ville les véhicules particuliers anormalement longs (>4.9m) qui dépassent même souvent les 2m de largeur réglementaire en majorant de 120 € les cartes riverains pour les voitures >4.90m (mesure déjà appliquée dans certaines communes dont Schaerbeek). NB : les familiales de type Renault Espace sont plus petites que 4.9m.

– Libérer de l’espace en voirie pour les autres modes de déplacement (sites propres de transports publics, aménagements piétons, pistes cyclables).

Le nouveau PACS est disponible sur le site de la Commune d’Ixelles. Vous y retrouverez notamment les conditions de stationnement dans les différentes zones (grises, rouges, vertes, bleues).

Quelques chiffres-clefs

  • Places en voirie : 16.417
  • Places en ouvrage : 41.723
  • Cartes riverain en circulation : 18.775 (attention : dans certains quartiers, il y a déjà plus de cartes de riverains que de places en voirie, par ex. dans le quartier Nord : 8712 cartes pour 7446 places !)

Objectifs

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :